Acariens : comment venir à bout de ces bestioles microscopiques ?

Invisibles à l’œil nu, les acariens sont de minuscules arachnides qui prolifèrent rapidement dans notre maison. En effet, ils s’installent partout, dans la literie, sur les tissus et sur le sol. Ils se mélangent à la poussière et se nourrissent de peaux mortes. Les acariens sont responsables d’un grand nombre d’allergies. C’est pourquoi il est important de s’en débarrasser. Voici quelques gestes à adopter pour venir à bout de ces petites bestioles.

Aérer et ventiler la pièce

Pour éliminer les déperditions de chaleur, il est devenu courant d’isoler au maximum les habitations. Or, les acariens aiment l’humidité et la chaleur. Pour éviter leur prolifération, il est impératif d’assurer une bonne ventilation, surtout des pièces d’eau. Pour ce faire, il faut ouvrir quotidiennement les fenêtres de chaque pièce. Faites cela tous les matins pendant au moins 30 minutes. Il est également conseillé de ne pas chauffer une pièce à plus de 19 °C.

Entretenir régulièrement la literie

Pour venir à bout des acariens et prévenir tout risque d’allergie, il est nécessaire de changer les draps toutes les deux semaines au moins. Durant les beaux jours, il est vivement conseillé de les étendre deux heures au soleil au minimum. En effet, le rayon solaire peut tuer les acariens. Par ailleurs, il faut laver les draps et les taies d’oreiller en machine, à une température de 60 °C. Les couvertures et les couettes doivent être lavées une fois par mois au moins.

Passer l’aspirateur régulièrement

Pour empêcher la prolifération des acariens, il est important de nettoyer le sol, les tapis et la moquette régulièrement. Cela évite que la poussière s’y accumule. Passez l’aspirateur au moins deux fois par semaine. Privilégiez un appareil puissant pour aspirer le maximum de poussière. Par contre, il est déconseillé d’utiliser un nettoyeur vapeur qui crée un environnement humide et chaud, favorable à la prolifération des acariens.

Choisir les bonnes matières pour sa literie

Certaines matières favorisent la prolifération des acariens plus que d’autres. Il est donc conseillé de bien choisir les éléments qui composeront votre literie. Par exemple, les sommiers à lattes et les couettes synthétiques sont vivement recommandés, car ils évitent l’accumulation de la poussière, et donc des acariens. Pour limiter les contacts avec les allergènes, préférez les housses prévues spécialement à cet effet. Il en existe une gamme, incluant une housse d’oreiller anti acarien, une housse de couette anti acarienne, une housse de matelas antiacariens et une housse de traversin anti acarien.

Utiliser des huiles essentielles et du bicarbonate de soude

L’utilisation de produits chimiques pour tuer les acariens n’est pas une bonne idée, car ils contiennent des polluants susceptibles d’aggraver les allergies ou d’irriter les bronches. En revanche, il existe plusieurs alternatives naturelles pour éliminer efficacement les acariens sans craindre pour sa santé. Vous pouvez, par exemple, appliquer directement ou pulvériser des huiles essentielles répulsives en spray sur la literie. Les plus efficientes sont composées d’huiles essentielles de lilas, de graines de neem, de lavande, d’arbre à thé, de citron et d’eucalyptus. Par ailleurs, le bicarbonate de soude s’avère aussi efficace pour combattre les acariens. Il a un pouvoir acaricide puissant qui permet de tuer la totalité des acariens en deux heures, en moyenne. Pour ce faire, il faut le saupoudrer sur le matelas et les oreillers avant de retirer les résidus de produits et les acariens morts.

Simplifier l’aménagement de la chambre

La chambre est le lieu préféré des acariens, car elle dispose de plusieurs recoins qui sont de véritables nids à poussière. Cela inclut les livres, les peluches, les rideaux épais et les meubles rembourrés. Aussi, il faut autant que possible éviter d’encombrer cette pièce.