L’humidité est-elle liée aux acariens ?

Les acariens sont des animaux invisibles à l’œil nu. Leur présence dans une maison est due à la poussière et à une humidité importante. Cette présence (aussi bien celle des acariens que de l’humidité) est d’ailleurs la cause de réactions allergiques. Il n’est donc pas rare de confondre les symptômes d’une allergie aux acariens à ceux d’une allergie à l’humidité. Quel lien y – a-t-il entre l’humidité et les acariens ? Lisez la suite de cet article pour en savoir davantage.

Qu’est-ce que l’humidité ?

Le terme humidité désigne la présence d’eau ou de vapeur d’eau dans l’air. C’est le caractère d’une atmosphère qui est chargée d’eau. L’humidité est également assimilée à une présence plus ou moins anormale de vapeur dans l’air ou dans un espace de vie.

Qu’est-ce qu’un environnement propice aux acariens ?

Les acariens sont des animaux microscopiques qui sont invisibles à l’œil nu. Ils sont de la famille des araignées. Les acariens dépendent exclusivement de la température ambiante et du taux d’humidité dans les maisons. Lorsque la température est comprise entre 25 et 75 degrés, la prolifération des acariens se trouve favorisée. 

Ils sont viables lorsque l’humidité est à son paroxysme. Les endroits chauds et humides sont donc un habitacle parfait pour ces insectes. Ainsi, dans une maison, ces bêtes forment le plus souvent leur nid sous les lits plus précisément les matelas, sous les moquettes et même le tapis.

Par contre, si la température descend sous la barre de 55°, les acariens ne survivent pas, car le climat sec et froid de l’hiver et de l’automne ne favorise pas leur reproduction, du moins à l’extérieur de votre maison. Mais au cours de ces périodes, les maisons sont de plus en plus chauffées ce qui fait augmenter le taux d’humidité à l’intérieur d’une habitation.

Attention à différencier symptômes dus à l’humidité et symptôme dû aux acariens

La forte humidité dans votre maison entraine assurément la prolifération des acariens au sein de votre demeure. Les piqures d’acariens contiennent des allergènes qui sont la source des crises d’allergies de plusieurs personnes. Cependant, rappelons que l’humidité en elle-même peut être également une source d’allergie et peut donc altérer votre santé.

Les symptômes de l’allergie à l’humidité sont entre autres :

  • Les écoulements nasaux ;
  • Les larmoiements des yeux ;
  • La toux ;
  • Les démangeaisons du nez, du palais, de la gorge et des oreilles.

Le traitement à l’allergie aux moisissures causée par l’humidité présente dans votre chambre est l’utilisation des antihistaminiques que votre médecin vous prescrira. L’allergie aux acariens se manifeste presque de la même manière. Les symptômes d’une allergie aux acariens sont entre autres :

  • L’asthme ;
  • La conjonctivite ;
  • La rhinite qui se manifeste par une réaction inflammatoire au niveau du nez, mais aussi un écoulement nasal.

À ces symptômes, on peut également associer les toux sèches et les bronchites. Aussi, lorsque les déjections d’acariens sont au contact de votre peau, cela peut entrainer des boutons d’eczéma.

Pour soulager les symptômes provoqués par l’allergie aux acariens, le recours aux médicaments n’est pas systématique comme c’est le cas avec une allergie à l’humidité. Dans le cas d’une allergie aux acariens, l’utilisation des huiles essentielles est efficace. Vous pouvez aussi opter pour un remède de grande mère à base de bicarbonate de soude.

Dans les cas les plus extrêmes, il est conseillé de faire recours à la désensibilisation qui permet à votre système immunitaire de s’adapter à la présence de ces allergènes et donc d’y être moins sensible. Cette méthode est plus utilisée avec les enfants qui sont très allergiques et dans ce cas les enfants allergiques aux acariens.

L’allergie à l’humidité et celle aux acariens partagent donc des symptômes. Il est donc très facile de confondre une simple allergie à l’humidité de votre maison à une allergie aux acariens. Dans tous les cas lorsque l’un de ces symptômes se manifeste le plus important est d’aller consulter un médecin.

Acariens et humidité : est-ce lié ?

Les acariens issus de la poussière de maison se retrouvent partout. Ils apprécient les endroits sombres et humides. C’est pourquoi ils apprécient tout particulièrement d’envahir vos matelas, vos linges, vos oreillers et vos couettes. Ils se nourrissent essentiellement des squames c’est-à-dire des peaux mortes et même de celle de vos cheveux.

Mais en dehors de l’humidité, les acariens sont aussi attirés par la poussière. Que ce soit dans une maison propre ou moins propre, chaque gramme de poussière peut contenir des acariens. On comprend donc que ces animaux microscopiques sont liés à l’humidité, mais pas qu’à elle. D’autres facteurs peuvent expliquer leur présence même si la principale reste l’humidité.

Nos conseils pour se débarrasser de l’humidité chez soi

Lorsque le taux d’humidité dans la maison est élevé, cela a des conséquences néfastes sur votre santé. Voici quelques conseils que nous vous proposons pour chasser l’humidité de chez vous.

  • En premier, vous devez toujours aérer votre espace de vie. On trouve toujours des excuses pour ne pas ouvrir les fenêtres. Cependant, si votre appartement ou votre maison n’est pas aérer vous n’est plus sans savoir les conséquences que cela peut avoir. ;
  • Évitez ensuite le plus possible les variations de température. S’il fait trop froid à l’intérieur, cela peut créer de l’humidité sur vos vitres. C’est la même chose lorsque le chauffage est de trop. Veillez donc à ne pas dépasser un écart de 4 degrés au plus entre la journée et la nuit ;
  • Évacuez fréquemment la vapeur d’eau de votre cuisine : lorsque vous cuisinez, nous vous conseillons de couvrir le plus possible vos casseroles et d’allumer vos hottes. Dans le cas où vous n’en aurez pas, ouvrez vos fenêtres. Cela permettra à la vapeur de s’échapper instantanément ;
  • Évitez de mettre des meubles contre vos murs : lorsque les meubles sont posés contre vos murs, cela condense l’humidité sous forme de moisissures. Il est donc important de les dégager du mur d’environ deux Cm pour permettre à l’air de circuler ;
  • Surveillez constamment votre salle de bain et vos toilettes : l’idéal serait d’installer une ventilation mécanique contrôlée dans ces endroits, mais dans le cas où vous n’en aurez pas la possibilité vous pouvez y faire installer un aérateur à hélice ou une grille afin d’aérer ces endroits.

En somme, l’humidité est la principale cause de la présence des acariens dans votre logement. Cependant, elle n’est pas la seule cause. Tout comme les acariens, l’humidité peut provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes. Même si les symptômes de ces deux allergies sont presque identiques, le traitement n’en demeure pas moins différent. Il faut donc en cas de crise allergique consulter un médecin avant tout traitement.