6 conseils pour se prémunir des acariens

Les acariens sont des parasites invisibles. Ils élisent domicile dans la poussière et la literie. Se nourrissant de peau morte, ils se développent rapidement et sont à l’origine de 45 % des allergies. Il existe plusieurs solutions chimiques et naturelles pour les éradiquer. Découvrez les trucs et astuces pour éviter d’être envahi par les acariens.

Bien nettoyer la chambre

Il est recommandé de bien entretenir la literie. Pour cela, il faut nettoyer les rideaux, les taies d'oreiller, les housses de couette et les draps à une température de 60 °C. Les acariens ne supportent pas la lumière. Aussi, mettez le linge au soleil régulièrement. 2 fois par semaine au moins, il faut également passer l’aspirateur sous le lit, sur le matelas, les draps, le tapis et la moquette. Comme la poussière s’envole durant le ménage, il est conseillé de bien aérer la chambre pour éviter qu’elle se dépose sur les surfaces nettoyées.

Laver minutieusement les tissus

Lavez les peluches et les doudous après les avoir mis au congélateur durant une demi-heure. Rangez les vêtements dans une armoire ou des commodes bien fermées. Évitez de les poser sur des étagères ou dans des placards ouverts. Ne laissez pas traîner les vêtements dans les chambres, car ils accumulent la poussière.

Faire le ménage régulièrement

Un ménage quotidien est indispensable pour éviter l’accumulation de poussière. L’idéal est d’utiliser un linge humide ou un chiffon en microfibres pour limiter la quantité de poussière en suspension dans l’air. Les plumeaux ne sont pas efficaces, car ils l’éparpillent. Les sprays et les détergents ne le sont pas non plus. Nettoyez les murs une fois par an. Utilisez une serpillière et un chiffon humide sur les sols, les meubles, etc. Ne laissez surtout pas les chiens, les chats et autres animaux de compagnie entrer dans les chambres.

Bien choisir sa literie

Il est conseillé de changer de matelas tous les 8 à 10 ans. Privilégiez les modèles en latex qui sont naturellement anti acariens. Cela s’explique par les propriétés antifongiques, hypoallergéniques et respirantes de cette matière. Il existe aussi des housses de couette et d’oreillers anti acariens. Elles sont réalisées dans des tissus techniques sans produits chimiques. Elles forment un barrage efficace.

Bien aménager la maison

Pour éviter l’accumulation de poussière, il est préférable de ne pas adosser les meubles contre les murs. Laissez plutôt un espace de 3 à 4 cm pour permettre à l’air d’y circuler. Il ne faut pas non plus surcharger la maison avec des articles de décoration. Cadres, étagères ouvertes et bibelots sont de parfaits nids à poussière. Remplacez les rideaux par des stores ou optez pour des modèles lavables à la machine. Pour le linge de maison, recourez à des articles en fibre de chanvre, antiallergiques, antibactériens et antifongiques. En guise de revêtement de sol, préférez le carrelage ou le parquet, au tapis et à la moquette. Sinon, choisissez de petits tapis, lavables en machine et faciles à dépoussiérer. Tapotez-les régulièrement à l’extérieur pour les débarrasser de la poussière. Pour le canapé, préférez un modèle en cuir plutôt qu’en tissu. Peignez les murs avec un produit anti acarien et évitez les tentures murales.

Maintenir une température idéale

Les acariens prolifèrent rapidement dans une pièce trop humide ou trop chaude. Pour empêcher l’excès d’humidité, il faut aérer une pièce durant 20 minutes par jour. Au besoin, utilisez un déshumidificateur ou un dessiccant. Évitez de couvrir le lit pour permettre à l’humidité de s’évaporer. Aussi, il ne faut pas faire sécher le linge dans une pièce mal aérée. Durant l’hiver, maintenez la chambre à une température entre 17 et 19 °C.