Passage en revue des hôtes indésirables de notre lit

Le lit accueille à notre insu des hôtes indésirables, des acariens. Ils peuvent s’installer dans les plis des draps, le matelas, etc. On constate leur présence aux désagréments quotidiens qu’ils provoquent : piqûres, démangeaisons, allergies… Quelles sont ces petites bêtes ? Comment s’en débarrasser ?

Les acariens, des animaux microscopiques

Le lit est un endroit qu’affectionnent énormément les acariens parce qu’il offre un environnement humide et chaud, propice à leur développement. En plus, ces petits arachnides raffolent de peaux mortes. Les acariens dans le lit déclenchent diverses formes d’allergie chez les personnes sensibles, notamment de l’asthme, une rhinite, une conjonctivite, etc. Pour se prémunir contre ces bestioles invisibles à l’œil nues, il faut conserver un intérieur sain et ventilé. Il est impératif d’ouvrir les fenêtres 15 minutes par jour au moins, pour évacuer l’humidité du lit. Il est aussi nécessaire de laver le linge de lit le plus souvent possible. Il faut les passer à la machine à une température de 60 °C. Concrètement, les draps doivent être lavés une fois par semaine. Les couettes et les couvertures doivent, quant à elles, être nettoyées une fois par mois au moins. En revanche, il est plus prudent d’utiliser des housses anti-acariens pour éviter le contact avec les débris et les déjections d’acariens qui sont source d’allergies. Équipez ainsi votre lit d’une housse de couette anti-acariens, d’une housse d’oreiller anti-acariens, d’une housse de matelas anti-acariens et d’une housse de traversin anti-acariens.

Le scléroderme domestique, un petit insecte redoutable

Le scléroderme domestique est un autre hôte indésirable qui s’invite dans le lit. Ce petit insecte est moins connu que les acariens. Par contre, il est tout aussi redoutable. On le trouve fréquemment dans les draps, les couvertures et le bois du lit. De nature agressive et ayant la forme d’une guêpe, cette petite bête peut piquer les dormeurs avec son dard très fin, même au travers de vêtements légers. Le venin qu’il injecte provoque une lésion cutanée. Toutefois, cet insecte ne pique que lorsqu’il se sent dérangé. Pour s’en débarrasser, les draps et les couvertures doivent être nettoyés, toutes les deux semaines au moins. Les meubles qui sont dans la pièce doivent également être traités.

Les punaises de lit, des insectes bruns

Ayant la taille d’un pépin de pomme, ces insectes sont bien visibles à l’œil nu. Ils se logent surtout dans les coins sombres et se nourrissent de sang, à toutes les étapes de leurs vies. On remarque facilement leur présence, aux déjections déposées sur le matelas, les lattes, les plinthes et dans les angles du mur. Elles ont la forme d’un point noir. Considérés comme de véritables nuisibles, ces insectes peuvent piquer jusqu’à 90 fois en une seule nuit. Pourtant, leurs piqûres causent souvent des démangeaisons insupportables. Lorsqu’on repère la présence de punaises de lit, il est vivement recommandé d’intervenir rapidement. Comment devez-vous procéder ? Il faut passer l’aspirateur pour ramasser les punaises et leurs œufs. Les vêtements et le linge de lit doivent être lavés à la machine à une température de 60 °C. Si l’infestation a pris de l’ampleur, il vaut mieux faire appel à un professionnel. Il recourra à des méthodes de suppression par vapeur, particulièrement efficaces contre ces insectes. Il est aussi possible d’utiliser des solutions chimiques proposées dans le commerce. Pour prévenir l’infestation de punaise de lit dans la maison, il est conseillé de laver les vêtements d’occasion immédiatement après l’achat et de ne pas les mélanger à vos habits. Il faut faire de même avec les vêtements portés durant les vacances. En effet, ces punaises s’immiscent parfois dans les valises.