Comment éliminer les acariens ?

Invisibles à l’œil nu, les acariensaiment principalement les endroits obscurs, chauds et humides. Ils se nichent souvent dans les matelas, les oreillers, les tapis, ou les meubles. Pour les personnes souffrant d’allergies, ils se trouvent à l’origine de véritables souffrances. Pour en finir avec ces nuisibles, il convient d’adopter les bonnes méthodes.

Aérer quotidiennement chaque pièce de la maison

Une bonne aération constitue l’une des solutions pour lutter contre les acariens. Elle doit être effectuée tout au long de l’année.

L’idéal est de l’effectuer tôt le matin. En effet, vers le milieu de la journée, l’air extérieur commence à être pollué. Il faut alors laisser les volets ouverts pendant au moins une demi-heure. Cela permet en même temps de renouveler l’air pollué à l’intérieur de la maison.

Nettoyer la maison avec un aspirateur doté d’un filtre efficace contre les acariens

Le nettoyage est une tâche sur laquelle il ne faut pas faire l’impasse pour combattre les acariens. Cependant, pour qu’il soit efficace, il faut s’équiper d’un bon appareil.

Sur le marché, il existe des gammes d’aspirateurs dotés d’un filtre pour allergène. Ils aspirent jusqu’à 99,7 % des poussières et évitent leur dispersion à l’intérieur de la maison. Ces modèles sont conseillés pour les personnes asthmatiques ou allergiques aux acariens. Le nettoyage doit alors se faire régulièrement, tous les deux ou trois jours.

Chauffer les pièces à une température moyenne

Les acariens recherchent la chaleur et peuvent facilement trouver leur place dans une pièce trop chauffée. Pour éviter qu’ils s’y installent, il faut donc choisir une température adéquate. La température recommandée est de 18° ou 19° maximum.

Réduire l’humidité dans la maison

Les acariens aiment l’humidité autant que la chaleur. Une pièce souvent humide pourra donc facilement devenir un nid pour eux.

Afin de lutter contre cette humidité, l’aération est indispensable, à renforcer par une ventilation efficace. Il est également nécessaire d’absorber l’humidité avec des appareils appropriés. Et en cas de fuite au niveau des canalisations ou d’infiltration par la toiture, il faut agir immédiatement en faisant appel à un professionnel.

Réduire le nombre d’équipements qui peuvent servir de nids pour les acariens

Les étagères, les tapis ainsi que les moquettes sont des endroits où les acariens peuvent se loger et se développer. Pour s’en débarrasser, il faut supprimer les équipements qui ne sont pas nécessaires, et pour lesquels il existe des alternatives.

Par exemple, les tapis et moquettes peuvent être remplacés par du parquet ou du lino. L’idéal est d’avoir un sol facile à nettoyer.

Le nombre d’objets décoratifs (tels que les tableaux) doit aussi être limité. En effet, ces derniers collectent rapidement la poussière. Concernant le matelas, il faut opter pour un modèle anti-acariens, et utiliser une literie anti-acariens.

Laver régulièrement le linge de maison

Les draps, les housses de couette et les taies d’oreiller doivent être lavés régulièrement à 60°. Il en va de même pour les oreillers, les couettes et les couvertures, qui doivent être lavés au moins une fois par an. Sans oublier les peluches qui accueillent la poussière et les acariens. Il est aussi possible d’utiliser des housses anti acariens pour le matelas, les oreillers et la couette.