L’importance de traiter un matelas contre les acariens

Les acariens sont des insectes microscopiques qui prolifèrent dans les plumes, la laine et sur les tissus. Ils se développent sous une forte chaleur ou dans un environnement humide. Ils sont notamment dans la literie. En effet, la poussière se dépose un peu partout quand on fait le lit, d’où la nécessité de s’en débarrasser. Découvrons les conséquences des allergènes produits par les acariens et les différentes manières pour traiter un matelas.

Signes d’allergies aux acariens

Une personne allergique aux acariens peut manifester des troubles oculaires et souffrir d’une conjonctivite allergique causant des yeux larmoyants et rouges. Elle peut aussi souffrir d’allergies cutanées : démangeaison, rougeurs, eczéma… Quelquefois, l’allergie se traduit par un problème respiratoire. Ainsi, la personne a la respiration qui siffle, des difficultés respiratoires, tousse, la gorge irritée, le nez qui coule, les yeux rouges et qui grattent.

Traitements du matelas contre les acariens

Comme les acariens se développent surtout dans une pièce chauffée et humide, il faut l’aérer au moins une demi-heure par jour. Il faut aussi maintenir la température ambiante à 20 °C.

Pour le ménage, il serait préférable d’utiliser un linge humide et passez l’aspirateur au moins une fois par semaine. Par ailleurs, il faut éviter tout ce qui peut accumuler de la poussière : livres, meubles rembourrés, rideaux épais, peluches, tapis, moquette…

Bien choisir la literie

Pour le sommier, préférez les lattes en bois ou métalliques à la place du sommier tapissé ou capitonné. Optez pour des couettes, des oreillers ou des matelas en soie ou en mousse synthétique. Ils sont lavables. Bannissez les plumes et la laine. Choisissez du linge de lit en chanvre.

Une literie bien protégée

Il existe des housses antiacariennes, parfaitement efficaces pour protéger un matelas contre les acariens. Sur le marché, il y a actuellement la housse de matelas antiacariens, la housse d’oreiller antiacarien, la housse de couette antiacarienne ou encore la housse de traversin antiacarien. En règle générale, tous ces produits sont faits dans une matière hermétique qui ne laisse pas passer les acariens. Toutefois, pour réduire le développement de ces arachnides microscopiques, il faut laver les couettes une fois par mois. Lavez les draps à une température 60 °C une fois par semaine ou toutes les deux semaines. Idéalement, changez de matelas tous les 5 ans. Comme les acariens redoutent la lumière, il est vivement recommandé de mettre le linge de lit au soleil, le temps que vous nettoyez le matelas.

Des produits biologiques ou acaricides

Certaines huiles essentielles (lavande, eucalyptus, citron, palmarosa, arbre à thé, bois de cèdre, clou de girofle) sont efficaces pour traiter un matelas contre les acariens. Le bicarbonate de soude est aussi reconnu pour son action antiacarienne. Il agit en 2 heures minimum et jusqu’à 8 h. En plus, il évite les moisissures et n’est pas toxique pour l’homme. Ce produit peut être utilisé dans la lessive (dans l’eau de rinçage) et/ou être saupoudré sur les oreillers, le matelas, la moquette, le tapis, voire les peluches. Passez soigneusement l’aspirateur pour éliminer les résidus de produits et les acariens morts. Il existe d’autres recettes naturelles pour venir à bout des acariens. Par exemple, en mélangeant du jus de 2 citrons avec deux cuillères à café d’huile essentielle. Ou alors, utilisez de l’huile essentielle aux effets acaricides, pure.

Les produits acaricides s’utilisent à titre préventif. Ils sont chimiques et éliminent efficacement les larves et les œufs des acariens. Ce type de produit est proposé sous forme de liquides, de poudres, en aérosol ou de produits à pulvériser. Par contre, il faut bien vérifier leurs compositions avant d’en acheter, car certains acaricides contiennent des produits toxiques et des pesticides.