LES HOUSSES ANTI ACARIENS, VRAIMENT UTILES ?

Pour lutter contre les acariens et prévenir leur multiplication, il n’existe que peu de méthodes efficaces. La plupart des gens estiment que le procédé consistant à rendre la literie hermétique à ces petits arachnides est de loin la plus efficace. D’autres pensent que ce n’est pas du tout le cas. Pour éclairer sur le sujet et trouver le vrai du faux, voici des points essentiels à comprendre sur les housses anti-acariens.

LE LIT EST AVANT TOUT LE TERRAIN DE PRÉDILECTION DES ACARIENS

Les acariens trouvent dans le lit un terrain favorable à leur développement et leur multiplication en grand nombre. Il leur offre en effet le climat idéal leur permettant de vivre confortablement, sans oublier que la nourriture y est abondante. En effet, les squames cutanées sont en quantité importante sur la literie.

De plus, peu importe le matériau du matelas (mousse synthétique, latex, rembourrage naturel …). La matière n’a que peu d’effet sur la présence des acariens, tant que leur environnement de vie est propice à leur prolifération. (chaleur et humidité).

Par conséquent, lutter contre les acariens en s’achetant une nouvelle literie (nouveau matelas, nouveaux coussins, nouveaux draps, etc.) peut être donc efficace, mais uniquement à court terme. En 2 ou 3 mois, le lit peut être à nouveau envahi par quelques milliers d’acariens. Au bout de 6 mois, il peut être infesté par plus de 2 millions.

Cette population aussi nombreuse qu’indésirable peut conduire certaines personnes à développer de l’allergie. Il est donc important d’éviter au maximum le contact avec ce puissant allergène. Le mieux est donc d’emballer intégralement l’ensemble de sa literie (matelas, taies et couette) dans une housse anti-acariens.

MOINS D’EXPOSITIONS AUX ALLERGÈNES GRÂCE AUX HOUSSES ANTI-ACARIENS

Plusieurs recherches ont été menées afin de démontrer l’efficacité des housses anti-acariens dans la minimisation de l’exposition à cet allergène. Cette importante mesure d’éviction a donc comme objectif le recul de l’apparition des symptômes ainsi que la baisse de la progression de l’allergie. Eviter le contact avec les acariens est donc très important pour les personnes allergiques.

De plus, la qualité du sommeil et la qualité de vie s’en sont trouvées améliorée.

Par ailleurs, les housses anti-acariens ne sont pas uniquement imperméables aux acariens. Elles protègent en même temps le matelas et les coussins des punaises de lit.

PRÉVENTION CONTRE LES EXACERBATIONS DE L’ASTHME CHEZ LES ENFANTS

Les jeunes souffrant d’asthme provoqué par une allergie aux acariens sont conseillés d’utiliser une housse anti-acariens sur leur matelas et leurs coussins afin d’éviter les exacerbations. C’est le constat d’une étude dont les données statistiques découlaient de jeunes asthmatiques passés au service d’urgences d’un centre hospitalier.

Cet échantillon comprenait 284 patients de 3 à 17 ans. 50% d’entre eux ont utilisé une housse anti-acariens et les autres 50%, une housse normale. Le niveau d’allergie aux acariens est mesuré par un test cutané ou un dosage des IgE. Durant 12 mois, il y a eu un suivi des cas d’exacerbation sévères nécessitant un passage aux urgences. Il a été observé que le risque d’admission au service d’urgence est inférieur à 45%.

Cela prouve que la protection apportée par les housses anti-acariens est effective et qu’elle agit réellement. Les fabricants rivalisent d’ailleurs d’ingéniosités pour mettre au point des tissus plus imperméables aux acariens, à leurs excréments, mais aussi à d’autres allergènes. L’objectif est de protéger les utilisateurs de tout risque d’anaphylaxie provoqué par n’importe quel type d’allergène

(Murray CS, Foden P, Sumner H, Shepley E, Custovic A, Simpson A. Preventing Severe Asthma Exacerbations in Children: A Randomised Trial of Mite Impermeable Bedcovers. Am J Respir Crit Care Med [Internet]. 2017;)